Revenir à l'accueil ou voir la liste de tous les posts

mardi 6 juin 2006

Bien arrivé

Après avoir récupéré les cadeaux de Pol à Roissy, je me suis envolé pour Shanghai, avec des chinoises géantes de l'équipe nationale de quelque chose, habillées en Nike/China de la veste aux chaussures. Je me suis un peu emmêlé pour parler anglais à l'hôtesse en révisant mon japonais avec un film chinois dans les oreilles. L'aéroport de Pu Dong de Shanghai est très vaste quand on regarde le toît qui ne repose sur rien, mais sinon mal foutu et compliqué avec ses 6 formulaires de déclaration pour les douanes.
Je repars pour Fukuoka dans un avion plus petit. Les douanes japonaises veulent absolument un numéro de téléphone de ma solution de logement pour mon séjour. Comme je ne l'avais pas noté, je me fais accompagner aux bagages ou j'allume mon portable pour le retrouver. Après 10 minutes de vérification, le bonhomme des douanes me sort un "Bonjour - Merci" avant de dire que tout en en règle. Je peux aller prendre mon bus tranquillement. En demandant par où faut aller à une hôtesse, elle m'apporte un chariot pour les bagages m'emmène au départ du bus et me montre comment on achète un ticket sur la machine automatique.
De Fukuoka à Sasebo, je peux donc voir la partie Ouest de Kyushu. On suit une voie rapide dans une végétation luxuriante et désordonnée. Mais des tas de fils éléctriques, des poteaux colorés et des grandes dalles de béton sur quelques pentes rappellent qu'on est pas dans la jungle. Parmi les voitures qu'on croise, il y a beaucoup de modèles carrés en pot de yoghourt et de vieilles camionnettes.
A Sasebo, j'embarque pour Oshima, j'ai droit à 30 min de vagues et de passage à coté d'îles peuplées d'une vingtaine de maisons. Elles sont très montagneuses. Enfin, on arrive au terminus, où c'est beaucoup plus fréquenté, avec un bureau de poste, des bus, des taxis, des palmiers, un chantier naval, jusqu'à ce que Hoshino san, Kengo san et Takeru san viennent me chercher.
On va directement au dormitori, ou j'ai déja mon casier dans l'entrée pour mettre mes chaussures. Ma chambre est au 5ème, une armoire, un lit, un bureau, la télé, la clim et un frigo. On va ensuite manger au self un yakiniku (fried chiken)(poulet grillé) avec des petits bols de trucs pas mauvais. Puis douche, furô, et installation du réseau avec le spécialiste en modems en visionnant Korikki.
Demain, ça sera l'entreprise.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

vive les hinoi team! vive jb!
dd ;-)

Pol a dit…

Bienvenue à 大島 !!
Profite un maximum de ce séjour ;-) !
よろしく à tout le monde de ma part ^^.