Revenir à l'accueil ou voir la liste de tous les posts

jeudi 29 juin 2006

Photos du shipyard

Aujourd'hui, j'ai quasiment pas travaillé l'étude que je fais en ce moment.

Le matin, on a du transporter des caisses et des boites du 3ème étage au RDC. C'était dommage, un jour où j'ai pu gérer la gym sans transpirer dès 8h30. Après, avec l'aide de 川野先生 et de petits dessins, j'ai travaillé mon japonais sur les mots ambigus et des nouvelles structures de phrase. Maintenant je peux dire des trucs que je ne pouvais pas avant et qui m'auraient bien servi. (D'ailleurs j'ai pu les réutiliser dès l'après-midi). Ca me servira aussi pour rédiger le 3ème rapport, que j'aimerais bien faire en japonais.

Il a vite été midi. On a forcément parlé de France-Espagne, que j'avais vu de 7h45 à 7h46 en mangeant mon riz du matin. Là, j'ai remarqué que nombreux étaient ceux qui se sont levés à 4h pour regarder Japon-Brésil, et qu'ils étaient étonnés que je leur dise que j'ai bien dormi cette nuit. Ils m'ont donc obligé à regarder France-Brésil dans la nuit du 1 au 2 juillet (qui est un dimanche).

L'après-midi, j'ai dû mettre mon équipement de sécurité pour aller sur le shipyard, car les cartons du matin contenaient des capteurs à placer sur le bateau. Matsushima-san et moi, sommes donc allés visiter le bateau que l'on fait tourner avec la souris sur le logiciel de FEM (enfin, juste une partie).

En dessous de l'habitat de l'équipage, il y a la salle du moteur, dont les énormes pistons s'étalent sur 3 étages. Il y fait super chaud alors on ressort vite après avoir vérifié que les capteurs sont bien placés.

On fait ensuite un petit tour au sommet du bateau pour prendre quelques photos.

Le soir, avant d'aller voir les matchs de volley (car il y a plein de gens du même étage dans les équipes)(D'ailleurs ici, c'est 9 joueurs par équipe, ça fait des échanges interminables et spectaculaires), j'ai mangé avec Miyamoto-san, qui connaît quelques mots de français. J'ai fini par comprendre ce qu'était un "goloumé", en parlant de Matsmoto-san qui ne mange que les trucs bons du plateau. La réponse bientôt dans les commentaires …

Ma tenue de bureau (devant l'ordinateur) est la même, sans le casque ni la veste (mais que la plupart des gens ont), ni la corde de sécurité, et avec des chaussures personnelles.

Le temps était très nuageux, il a plu, alors les belles photos ne sont pas encore pour maintenant.

Tour du shipyard





Ouverture de l'héliport







Ici, une des 2 grues géantes qui assemblent les morceaux de bateaux finis. Sous les toits bleus derrière, il y a le petit assemblage et le moyen assemblage, c'est à dire pas plus de 400 tonnes








2 commentaires:

Bég a dit…

Tu pourras tourner encore plus vite pour ton prochain panorama, comme ça je finirai de recouvrir mon clavier de vomi.

jb a dit…

Il faisait tout moche, et on voit pas grand chose. Le prochain sera mieux.