Revenir à l'accueil ou voir la liste de tous les posts

jeudi 8 juin 2006

Première journée dans l'entreprise (bis)

Hier matin.
Après la petite musique du réveil, je suis descendu prendre mon petit déjeuner, constitué de trucs japonais, dont un œuf entouré de viande et du riz. On est allé en marchant (environ 15 minutes) au shipyard, il faisait déjà très chaud à 8h du matin. On m'a attribué un vélo, comme à tous les employés, qui permet de faire le trajet plus rapidement. Sauf que la selle est montée à son maximum et je suis un peu comme dans un fauteuil. Ensuite, j'ai eu un court entretien dans la salle de réunion où on m'a demandé quelles matières j'ai étudié à centrale et si j'ai aimé le petit déjeuner. Avant de faire la visite, Hoshino san devait me remettre les habits de travail, à savoir 2 pantalons et 2 chemises (que tout le monde porte ici, que ce soit sur le chantier ou dans les bureaux de design) (et qu'on a eu du mal à trouver (comme les chaussures de sécu), mais il y avait bien ma taille dans la réserve) et un helmetu.
On est alors monté dans la camionnette pour visiter le shipyard, de l'arrivée des matières premières (des tôles en fer) jusqu'au l'assemblage des gros morceaux (400 tonnes pour le plus gros) dans les 2 bassins pour faire un bateau d'environ 200m de long, c'est très impressionnant d'en faire le tour. Environ 1000 personnes travaillent sur le shipyard, qui doit bien faire 500m sur 500m, avec ses 2 énormes grues rouges (pour porter les gros morceaux de bateau) visibles de très loin. Ensuite on est allé voir les autres activités de l'entreprise qui cherche à se diversifier. Premièrement, la fabrique de Shochu, où ils font 2 sortes d'alcool et du jus de tomates, avec une petite dégustation à la fin. On est allé ensuite voir les serres où ils ont conçu leur propre système de culture de tomates, qui sont very expensive car les tomates d'Oshima sont très bonnes. On a continué notre visite par un petit coin tranquille au bord de la mer, avec des palmiers, le soleil tapant, de l'herbe verte et du sable … avant de monter eu point culminant, pour constater que le relief de l'île est très accidenté, et qu'a part le nord avec le shipyard et les habitations, elle est entièrement verte, avec de nombreux vers différents. On est revenu en passant par le "centre-ville"(quelques magasins). Je suis ensuite monté au 3eme étage (qui serait le 2eme en France) où se trouve la Hull Structure section (i.e. design des coques) dans laquelle je serai pour 3 mois. L'étage ne fait quasiment qu'une grande salle, partagée par des petites étagères entre les différents groupes. Je me suis présenté (5 phrases) en japonais à la quinzaine de personnes de la Hull structure section, et on m'a attribué un bureau avec ordinateur. En étant assis, on voit toute la salle, i.e. les 50-60 personnes devant leur écran. A la petite musique de 12h30, les gens s'arrêtent de travailler et vont chercher leur repas et leur bol de thé, qu'ils ramènent devant l'écran. On éteint toutes les lumières et on se concentre sur nos 2 boites, une avec du riz (10 cm x 8 cm x 2 cm) et une avec des petits compartiments, un grand pour le poisson ou la viande, et quelques autres pour y mettre des trucs végétaux. Il y a alors 15 minutes de grand silence ou tout le monde mange devant son écran éclairé par la seule lumière de l'extérieur. Après avoir reposé ses 2 boites, certains dorment sur le bureau, d'autres vont au coin fumeur, la plupart va sur internet. Je suis allé au magasin de l'entreprise, où ils vendent des boissons, gâteaux, et des trucs divers.

A 13h20, il y a la petite musique qui réveille les dormeurs, pour se préparer à la gym de 13h25. Tout le monde se lève et on fait les mouvements dictés par la voix énergique des hauts parleurs : on lance les bras, on se penche, on s'étire, on saute sur place … On finit peu avant la petite musique de 13h30 qui annonce le retour du travail. Cependant, un des chefs de la section m'a emmené aux 2 autres étages de salles d'ordinateurs me présenter à tous les chefs des autres sections. Puis je suis revenu faire connaissance avec le logiciel de FEM (éléments finis) jusqu'à 17h30, heure de la petite musique de la fin du travail. On est pas resté plus longtemps à cause de la barbecue party du soir. Dans la cour du dormitori, tout le monde a installé 5/6 barbecues et on a commencé à manger des viandes / nouilles / salade, avec des onigiris (sandwich, mais sans pain, sans jambon, avec que du riz qui tient bien collé). La plupart des gens sont des jeunes, ou en tout cas des gens qui font jeunes (pas plus de 25 ans). Se sont présentés les nouveaux de l'entreprise, qui avaient 19 ans, même s'ils en paraissaient 15. Après, tout le monde s'est assis par terre et on a joué au Bingo ( = révision des nombres japonais) avec une machine qui fait de la musique et qui affiche le nombre gagnant. Une fois tous les lots remportés, tout le monde a rangé les affaires, et on s'est donné rdv à 21h30 pour aller dans les izakayas de l'île, avec un petit groupe de 10 personnes. En même temps que les bières et le shochu, on a droit à des petits trucs à grignoter, ham, grappes, trucs verts, trucs apéritifs … Certains ont chanté, vu qu'il y avait un karaoke. On est allé ensuite dans un second, un tout petit établissement où on a tous chanté au karaoke. Ils connaissent plein de chansons par cœur, et m'ont obligé à en choisir une (daft punk – one more time, pour limiter les dégâts). Avant de partir, ils ont passé le fameux Night of fire (même vidéo que sur google videos), alors j'ai été obligé de chanter vu que je leur avais montré le clip la veille. Je mets aussi 5 minutes pour comprendre leurs mots anglais ou français, comme "han'li" pour thierry henry ou les mots anglais d'une seule syllabe prononcés à la japonais.


En rentrant, j'ai appris que l'eau chaude est coupée après 23h. (Eau froide le matin aussi). Au passage, les toilettes sont bizarres (à moitié à la turque, alors qu'ils y a un siège sophistiqué à coté) et de marque Toto (comme à l'aéroport de Shanghai) (Toto : http://video.google.com/googleplayer.swf?docId=-5217853509242206793)


1 commentaire:

maitre capello a dit…

en fait tu veux dire que tu travaille en open-space