Revenir à l'accueil ou voir la liste de tous les posts

samedi 17 juin 2006

Shopping a Sasebo

En effet, aujourd'hui c'est jour férié dans l'entreprise, alors vu que j'étais tout seul (les gens retraient chez eux ce samedi, car certains doivent revenir dimanche matin pour travailler, car ils ont promis un rapport au chef pour lundi matin), je me suis pas pressé pour me lever.

Hier au boulot, j'ai présenté mon premier rapport au deuxième chef de la section, 20 pages de courbes et de chiffres. Après (on a pas le droit de rester après le départ du chef de section), mon premier chef nous a invité à boire un coup et manger des trucs tout mous. Dans les bars, il y a toujours une centaine d'exemplaires de la même bouteille derrière le comptoir. En fait, c'est parce que chaque client à sa bouteille, avec son nom dessus, et quand il repart il la laisse au bar. Pour les bières (et gâteaux secs), elles sont en libre service dans un grand frigo au milieu de la salle, et tout le monde vient se servir. Mais avant de partir, les gens appellent une serveuse qui vient compter le nombre de bouteilles vide et calculer l'addition. Et ils n'oublient pas de faire remarquer à la serveuse si elle a oublié de compter un petit paquet de cacahuètes vide. En sortant, un client m'a interpellé pour dire qu'il s'appelait Djidan (Zidane), et je l'ai aidé à se souvenir de Platini, l'autre joueur français qu'il connaissait.


On est ensuite retourné au Donzoko ou mon chef avait un cadeau à faire au propriétaire. C'est là aussi qu'ils ont réservé l'étage pour ma birthday party. On a mangé des sashimis (poisson cru) car le propriétaire avait appelé mon chef pour le prévenir de l'arrivée de super poisson frais. Il nous sert une grande assiette bien décorée, avec plein de morceaux organisés autour de la tête d'un des poissons. Ils n'étaient pas dans la liste de poissons de mon petit livre, du coup je ne sais pas ce que j'ai mangé (mais c'est pas nouveau), sauf le poulpe. Avant de goûter, on me dit que généralement, les occidentaux n'aiment pas trop et ne sentent pas le goût. C'est vrai que c'est comme du chewing-gum, mais qu'on doit avaler à la fin. Ici, j'ai appris que le prénom d'un des gars qui était là était Eikichi, donc après avoir dit "Eikichi Onizuka, ni jû ni sei, yoroshiku !", j'ai eu le droit de l'appeler GTO-san. Il y avait aussi 2 autres personnes, qui en partant de la coupe du monde sont arrivées à dire qu'elles n'aimaient pas Koizumi. Je me suis aussi fait inviter dimanche à la réunion du fishing club d'Oshima.





J'ai donc pris le bateau de 14h pour aller à Sasebo (250.000 hab.), à 25 min d'ici. Le temps était pourri tout l'après-midi, mais il n'a pas plu. Sasebo est plutôt moche et sent la bouffe partout, souvent le poisson (C'est quand même un port). Il y a donc aussi des marins en costume partout. Comme il y a des bateaux américains, on croise aussi quelques gros américains.

Pas loin du port il y a une très longue galerie de magasins. En face d'un McDo, j'ai mangé une assiette de riz avec des trucs multicolores dessus. D'ailleurs, depuis mon arrivée il y a 10 jours, j'ai toujours mangé au moins une ration de riz par jour (mais souvent matin-midi-soir).

J'ai vu 2 magasins aux enseignes en français, une pâtisserie "FranceCake" et un magasin de vêtements "Joli Madame". Il y a plus de détails sur le franponais ici : http://npu4.free.fr/

Dans le supermarché, plein de poissons frais, en entier sous le film plastique. Il y a aussi de la viande, à 2000 yens (15 €) le steak (même si je ne pouvais pas lire le nom de la viande, ils étaient tous a 2000 yens environ), un peu de vin rouge (dont 2 vins appelés "Bistro" et "Bon marché"). Il y a plein de boissons, et la canette de 100 ml (toute petite devant la 330 ml habituelle) est partout.

D'ailleurs, j'ai vu dans un magasin de livres des tirages de "Où est Charlie" (Where's Wally) en japonais, mais en petit format (pas plus de 10 x 10 cm), alors que c'est les même images à l'intérieur que celles du format français (surement 24 x 32). J'ai cherché des livres pour enfants pour apprendre les idéogrammes, mais j'ai pas trouvé mon niveau.

A coté, le magasin d'articles de sport est rempli de maillots de l'équipe de foot du Japon. On trouve à 65 € des maillots de l'équipe de France, mais même pas floqués Zidane.

J'ai marché aussi un peu dans les rues, où y'a pas mal de parkings dont la hauteur est supérieure à la racine carrée de la surface au sol. Ca fait un peu comme la vidéo ici, mais je les ai pas vu en fonctionnement.

2 commentaires:

Beg a dit…

Bah c'est bien, avec toute cette quantité de riz ingurgitée, tu dois perdre moins de temps sur les WC high-tech avec cuvette chauffée et petite douchette intégrée...

jb a dit…

Je les ai essayé qu'une fois. Mais les WC classiques, qu'on trouve partout, sont optimisés pour qu'on y reste le moins longtemps possible. (Attends que j'ais un digitaru camera)